Processus de sélection

Étant donné l’organisation particulière de l’enseignement, le régime pédagogique qui diffère de celui des autres écoles primaires et le nombre limité de places disponibles dans les classes d’art, le choix des élèves appelés à fréquenter l’école du Sacré-Cœur se fait par un processus de sélection incontournable et rigoureux.

En janvier, les parents des élèves qui demeurent sur le territoire de la CSRS peuvent faire une demande d’admission aux classes d’art, conformément aux règles de procédure de l’école. Les modalités et les conditions d’admission diffèrent selon le degré.

 

Objectif

Sélectionner des élèves qui présentent de bonnes chances de réussite et d’épanouissement à l’école du Sacré-Cœur.

 

Modalités et conditions d'admission

Les enfants de niveau préscolaire pour lesquels les parents font une demande d’admission sont soumis à un ensemble de tests de type factoriel. Ces tests fournissent des renseignements sur les capacités intellectuelles, sensorielles et motrices du candidat ainsi que sur son degré de maturité et ses prédispositions à l’apprentissage. Ce processus de sélection est sous la responsabilité de la direction, à laquelle se joignent des enseignantes et, au besoin, un psychologue. L’administration et la correction des examens ainsi que l’interprétation des résultats leur appartiennent.

 

Il va sans dire que les critères de sélection sont déterminés de façon à favoriser le dépistage des enfants dont les aptitudes et les attitudes démontrent un profil équilibré. L’expérience confirme qu’un enfant présentant ce profil a de meilleures chances de réussite dans les classes d’art.

 

Une sélection se fait aussi pour les élèves dont les parents font une demande d’admission en 3e, 4e, 5e ou 6e année en vue de combler les places devenues disponibles à la suite de départs. Ces élèves qui désirent fréquenter l’école du Sacré-Cœur doivent avoir des qualifications préalables en piano, en violon ou en violoncelle. Ils seront évalués en français, en mathématique et en musique.

 

Les personnes responsables de la sélection des élèves n’oseraient prétendre que les instruments d’évaluation sont parfaits et rendent justice à chaque candidat. Il n’en demeure pas moins qu’ils ont une valeur prédictive. La majorité des élèves sélectionnés peut réussir de façon satisfaisante l’apprentissage simultané des programmes d’études, de musique et des arts.

 

Enfin, il importe de souligner que les instruments d’évaluation utilisés ne sont pas destinés à déterminer les goûts et les aptitudes des candidats pour les arts. En effet, une telle forme d’évaluation serait d’une trop grande complexité chez les très jeunes enfants