Les comités

L'organisme de participation des parents (OPP)

L’OPP est composé d’un nombre de parents indéterminés (le nombre n’est pas limité, donc tous les parents qui le souhaitent peuvent être membres de ce comité). Les parents de ce comité participent activement à la vie de l’école par l’organisation d’activités pour les élèves et pour l’école (par exemple, les midis-sports, la chorale, la danse hip-hop, le jeu d’échec, etc.). Ils voient aussi à l’organisation de certaines soirées thématiques (danse d’Halloween, par exemple) et décorent l’école lors d’activités spéciales (rentrée scolaire, temps des fêtes, etc.). Les parents de l’OPP sont aussi consultés pour l’élaboration du projet éducatif et lors de sa révision. Ils peuvent aussi organiser des soirées conférence à l’intention des autres parents de l’école. Bref, une participation variée et stimulante.

 

Fondation Les loisirs Saint-Antoine

La fondation Les loisirs Saint-Antoine (communément appelé Corpo) est un organisme enregistré à but non lucratif, indépendant de l’école, mais qui a pour but de supporter les activités et projets spéciaux de l’école Saint-Antoine de l’arrondissement Lennoxville de la ville de Sherbrooke. C’est donc un organisme qui tient chaque année différentes campagnes de financement pour recueillir des sommes qui sont entièrement retournées à tous les élèves de l’école et servent à financer plusieurs activités éducatives et l’achat de matériel. À titre d’exemple, il y a le financement des cours hors-école (activités physiques) offerts de la 1re à la 6e année, différentes activités et sorties éducatives, culturelles et sportives de même que l’achat de livres pour la bibliothèque centrale de l’école.

 

Toutes les activités de financement sont déterminées en début d’année par les membres du conseil d’administration qui est composé de parents bénévoles de l’école et d'enseignants. C’est le dynamisme de ce comité qui permet aux élèves de notre école de vivre de nombreuses activités stimulantes et enrichissantes pour leur développement personnel.

 

Tout parent d’un élève de l’école peut siéger au conseil d’administration de la fondation. Il lui suffit de mentionner son intérêt lors de l’assemblée générale des parents en septembre ou à n’importe quel autre moment de l’année.

 

Le conseil d'établissement

Membres du conseil d'établissement pour l'année 2015-2016:

 

Parents :

Jean-François Levac, président

Lyndsay Blanc

Jean-Marc Francius

Simon Roy

Caroline Tourangeau

 

Personnel :

Lise Monfette, service de garde

Corinne D'Amours, enseignante

Isabelle Gagné, enseignante

Josée Glaude, orthopédagogue

Direction de l’école

La composition du conseil d'établissement

La fin des années 90 a marqué l’avènement d’une vaste réforme dans le domaine de l’éducation au Québec. Les États généraux sur l’éducation ont donné lieu à des consensus importants pour améliorer le système scolaire québécois. En effet, il est apparu primordial de redéfinir la mission de l’école et de lui conférer une plus grande autonomie, assortie de responsabilités accrues. On a voulu aussi que le développement de l’école devienne une responsabilité collective, c’est-à-dire qu’il relève à la fois des élèves, des parents, du directeur de l’école, du personnel enseignant, des autres membres du personnel ainsi que de la communauté. Le conseil d’établissement a donc fait son entrée à l’école en 1998 en vue d’atteindre ces objectifs.  (Source : Fascicule d’information no 12 Le conseil d’établissement au centre de l’école de la FCPPQ).  

 

À l’école Saint-Antoine, le CÉ peut être formé de 5 représentants des parents, trois des enseignants, d’un membre du personnel de soutien de l’école ainsi que d’un représentant du service de garde. À ces membres s’ajoutent les collaborateurs suivants : le directeur de l’école, un représentant de l’OPP (organisme de participation des parents), deux membres de la communauté et le commissaire de la CSRS.

Le rôle et fonctionnement du CÉ

La loi sur l’instruction publique départage les fonctions et les pouvoirs du conseil d’établissement et du directeur de l’école. On peut dire de façon générale que le conseil d’établissement détient des pouvoirs importants dans le domaine des orientations tandis que le directeur veille à la qualité des services éducatifs rendus, assure la direction pédagogique et administrative de l’école et gère les ressources mises à la disposition de l’établissement par la commission scolaire(Source : Fascicule d’information no 12 Le conseil d’établissement au centre de l’école de la FCPPQ).

 

Entre autre, le CÉ doit adopter les points suivants :

  • Le projet éducatif
  • Le budget annuel de l’écoleLes services extrascolaires
  • Les fonds spéciaux
  • La mise en commun des biens et des services
  • S’assurer de la participation des personnes intéressées par l’école et de les informer

 

De plus, le CÉ doit approuver les points suivants 

  • La politique d’encadrement des élèves
  • Les règles de conduite et les mesures de sécurité
  • L’utilisation des locaux de l’école
  • L’application du régime pédagogique
  • Les programmes d’études locaux
  • Le temps alloué à chaque matière
  • La programmation des activités éducatives
  • La mise en œuvre des services complémentaires

 

Le CÉ peut être consulté sur les points suivants :

  • La vie pédagogique
  • Le service de garde
  • La vie administrative
  • L’acte d’établissement
  • Les critères de sélection du directeur de l’école

 

Rencontre publique

Les séances du conseil sont publiques. Un point à l’ordre du jour est prévu pour ceux qui désirent prendre la parole selon les règles généralement admises dans ces circonstances. Le conseil peut toutefois décréter un huis clos pour étudier tout sujet qui peut causer un préjudice à une personne. Le mot « personne » s’entend ici au sens juridique de sorte qu’il couvre aussi les personnes morales. Tous les membres du conseil ainsi que le directeur de l’école participent alors à la séance à huis clos.

 

Voici les dates des prochaines rencontres prévues:

- 29 mars

- 9 mai