Accueil > Approche Snoezelen

Approche Snoezelen

Le snoezelen est une invention néerlandaise, datant des années 1970. Le mot est issu de la contraction de deux termes : 

  1.  "snuffelen" : explorer/sentir ; 
  2. "doezelen" : somnoler, se ressourcer.

En 2001, nous avons mis en place l'intégration de l'approche Snoezelen basé, entre autres, sur la musicothérapie, la luminothérapie et l'exploration sensorielle.  

L’objectif du snoezelen est d’éveiller l'élève au monde qui l’entoure par la stimulation des sens dans le plaisir et le bien-être. Cette approche aide à établir une relation privilégiée avec l'élève  dont les pathologies ont tendance à les enfermer sur eux-mêmes : autisme, troubles envahissants du développement, etc. En effet, l'élève devient plus disponible à l'apprentissage et favorise à réduire, éviter et canaliser certains comportements plus problématiques.

À notre école, nous avons deux salles favorisant l'approche Snoezelen, soit : 

  • La salle blanche

Cette salle est constituée de tapis capitonnés blancs, de matelas et de miroirs. Elle présente des effets lumineux, des lumières mobiles, une colonne à bulles actionnée par les élèves ainsi que des fibres optiques lumineuses, en plus de diffuser une musique douce. On retrouve également une chaise feuille qui leur permet de vivre des stimulations vestibulaires.

  • La salle interactive

Cette salle favorise la découverte de la relation cause-effet par l’entremise de jeux de lumières par exemple. L’exploration de textures, d’objets, de bruits et de sons développent les cinq sens. Les élèves ont l’occasion de recevoir des vibrations avec le matelas vibrant ou des stimulations vestibulaires avec la chaise hamac. En fait, tout ce qui peut concourir à l’interaction y trouve sa place.