Déjeuner conférence Pierre Lavoie

Homme de défi, Pierre a participé à plus de 30 Ironmans à travers le monde. Il s'est ensuite servi des mêmes facteurs permettant cette réussite pour survivre, deux fois, à l'épreuve la plus difficile d'une vie, celle de perdre un enfant d'une maladie héréditaire particulièrement virulente au Saguenay-Lac-St-Jean : l'acidose lactique. 

Pierre décide alors de fonder Le Défi Pierre Lavoie : le tour du Saguenay-Lac-St-Jean à vélo soit 650 Km en 24 heures! Cet événement, qui a été organisé à quatre reprises, a permis de mieux faire connaître cette maladie et d'y intéresser des chercheurs, ce qui a mené à la découverte du gène responsable de l'acidose lactique en 2003. Par la suite, il a fondé le Grand Défi Pierre Lavoie, parcourir 1000 km à travers le Québec pour promouvoir l’activité physique et de saines habitudes de vie. Pierre, qui se définit comme un homme très ordinaire, nous démontre par son parcours extraordinaire et hors du commun, que pour avoir du succès, quelque soit le domaine, nous devons avoir de la persévérance, de la motivation et du respect pour ceux qui nous entourent.

Souper-conférence Mylène Paquette

L'aventurière Mylène Paquette, première femme nord-américaine à traverser en solitaire l'océan Atlantique Nord à la rame, a conquis la salle lors de la conférence qui a eu lieu au Théâtre Granada le 8 avril dernier. 

 

La persévérance, c'est aussi de réaliser que nous avons tous le pouvoir de faire bouger les choses. « Même si on est encore un enfant ou un adolescent, c'est de notre responsabilité d'aller chercher de l'aide, de profiter des ressources qu'on retrouve à l'école si on en a besoin. Il faut apprendre à aller de l'avant », raconte celle qui se révèle être un modèle inspirant de persévérance.

 

L'événement était aussi l'occasion pour la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke de dévoiler les résultats de la campagne majeure de financement 2010-2014. Daniel Fillion et Serge Audet, respectivement président et directeur de la Fondation, étaient très fiers d'annoncer que l'objectif de 3,5 millions a été largement dépassé pour atteindre 5,1 millions à ce jour.

Activités de financement des années précédentes

Rallye persévérance Mont Orford

Le président d’honneur de la première édition, Marc-André Coallier, a bien résumé l’esprit de la compétition où non seulement le ski alpin était à l’honneur, mais aussi la raquette, le recours au GPS, la solution d’énigmes et les épreuves d’habileté dans les spectaculaires modules d'Arbraska.  Le populaire animateur a déclaré que « l’important était non pas de participer, mais surtout de persévérer ».  Pris au pied de la lettre, les participants sont ressortis enchantés de cette nouveauté avec la promesse de revenir en entraînant encore plus de participants.
 
 

 

 

Mireille perd les pédales

Nous avons tous des rêves un peu fous. Mireille Roberge en avait un qui lui trottait dans le tête depuis plusieurs années et c'est à l'été 2007 qu'elle le réalise. L'animatrice sherbrookoise traverse le Canada à vélo, un parcours de 6 538 kilomètres.

 
Lorsque Mireille s'est questionnée sur la valeur qu'elle allait véhiculer à travers cette aventure, elle a réalisé que c'était certainement la persévérance. Mireille a donc décidé de rouler tous ces kilomètres au profit de la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke...question de montrer aux jeunes que la persévérance doit être à la base de tous les projets qu'ils entreprennent, à commencer par l'école. Pendant son périple, Mireille aura ramassé la somme de 59 230 $ en plus de réaliser plus de 70 reportages télé.

www.mireilleperdlespedales.com  

Diner-conférence de monsieur L. Jacques Ménard

Tant sur le plan humain que social, le décrochage scolaire entraîne des coûts énormes pour chacun de nous. Ce fut le sujet de la conférence qu'a donnée L. Jacques Ménard devant plus de 200 personnes lors d'un dîner visant à sensibiliser les gens d'affaires à ce problème de société.

 

Les gens présents ont été mis au fait de l'importance de s'attaquer au décrochage scolaire. Surtout dans un contexte de vieillissement de la population, le Québec n'a pas les moyens de se priver de main d'oeuvre qualifiée, a précisé le conférencier.

 

Selon M. Ménard, il faut donc tout mettre en place pour régler ce problème qui nous empêche de réaliser notre plein potentiel.

 

Sur la photo, de gauche à droite:

À l'arrière : France Girard, de la Chaire de recherche de la CSRS sur la réussite et la persévérance des élèves de l’UdeS, Louise Bourgault, directrice générale de la Chambre de commerce de Sherbrooke, Gilles Boudrias, président de la CSRS, Jean Perrault, maire de Sherbrooke, Pierre Bergeron, vice-président pour la région du sud-est du Québec à la Banque de Montréal, Robert Lussier, directeur de la Caisse Desjardins du Lac-des-Nations et représentant des caisses de Sherbrooke.


À l'avant : Luc Blanchard, vice-président et directeur de la succursale BMO Nesbitt Burns à Sherbrooke, Daniel Fillion, vice-président de CIMA Plus et président de la Fondation pour les élèves de la CSRS, Jacques Ménard, conférencier invité, président de BMO Groupe Financier au Québec et président du Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires, et Claude St-Cyr, directeur général de la CSRS.

Souper-conférence pour la Fondation Chagnon

Lors de ce souper, Claude Chagnon et Jean-Marc Chouinard, tous deux membres de la Fondation Lucie et André Chagnon, ont pris la parole afin de souligner l'importance de l'implication de tous et chacun dans la lutte au décrochage scolaire.

 

C'est également lors de cette soirée qu'ils ont annoncé leur association avec la Chaire de recherche de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke sur la persévérance et la réussite des élèves. 

 

Sur la Photo, de gauche à droite :

Jean-Marc Chouinard, vice-président, Développement des enfants et des communautés à la Fondation Chagnon, Gilles Boudrias, président de la CSRS, Claude St-Cyr, directeur général de la CSRS, Daniel Fillion, Président de la Fondation pour les élèves de la CSRS, Claude Chagnon, président et chef de l'exploitation de la Fondation Chagnon, Laurier Fortin, Titulaire de la Chaire de recherche de la CSRS sur la réussite et la persévérance scolaire.