Accueil > Où vont vos dons > Formation professionnelle : un levier économique

Formation professionnelle : un levier économique

Que ce soit pour acquérir une solide formation de base ou pour approfondir des connaissances acquises antérieurement, le Centre de formation professionnelle 24-Juin offre à la population, estrienne et québécoise, plus d’une quarantaine de programmes d’études professionnelles. La formation donnée en atelier et en stage est concrète; les apprentissages s’effectuent avec de l’équipement à la fine pointe de la technologie. Le Centre propose également la formation continue aux travailleurs souhaitant acquérir ou faire reconnaître des compétences afin d’accéder à d’autres postes dans leur entreprise ou leur carrière. Grâce à la compétence du personnel enseignant, le souci de faciliter l’intégration d’une main-d’oeuvre qualifiée à un marché du travail en ébullition est constant.

Exemples de projets :

Propulsion Jeunesse

Avec le programme Propulsion Jeunesse, le Centre de formation professionnelle 24-Juin offre aux jeunes du secondaire des cours exploratoires dans un quinzaine de programmes des plus variés (mécanique pour véhicules lourds routiers, boucherie, infographie, pâtisserie, ébénisterie, esthétique, etc.). Ce programme de soutien à la persévérance scolaire a été mis sur pied pour contrer le taux élevé de décrochage scolaire à Sherbrooke. Les activités sont proposées à tous les élèves de la CSRS de niveau secondaire, principalement ceux à risque de décrochage scolaire. En
plus de faire connaître le Centre de formation professionnelle 24-Juin comme un milieu d’apprentissage accessible offrant des possibilités de carrières variées, les objectifs du programme
Propulsion Jeunesse sont de faire naître des passions, de briser l’isolement, de développer l’estime personnelle et de fortifier le sentiment d’appartenance à l’école.

Concomitance

La concomitance permet aux élèves la poursuite en simultané d’un programme de la formation professionnelle et d’une formation générale de niveau secondaire. Chaque semaine, l’élève passe trois jours dans le programme choisi en formation professionnelle et deux jours en formation générale à son école secondaire. Ce parcours favorise la persévérance scolaire en offrant une option différente aux jeunes qui aiment davantage la formation concrète et pratique. Cette avenue leur permet aussi d’amorcer plus rapidement l’apprentissage d’un métier qui les intéresse, et
ce, tout en poursuivant la formation générale du secondaire. De plus, la concomitance favorise l’insertion professionnelle des jeunes sur le marché du travail.