Liens fructueux

 

 

La CSRS régularise les titres de propriété des terrains de l’école du Triolet

 

La CSRS a régularisé la situation concernant les titres de propriété des terrains de l’école du Triolet, en faisant l’acquisition du ministère des Transports du Québec (MTQ) des terrains loués sur lesquels sont construits l’agrandissement de l’établissement de même que la piste d’athlétisme et le terrain de soccer.

 

Québec annonce une aide pour le complexe sportif Le Triolet

 

Au mois d’octobre 2009, le premier ministre du Québec et député de Sherbrooke, Jean Charest, a annoncé l’attribution d’une subvention de 7,5 millions de dollars à la Société d’exploitation Sports Sherbrooke pour la construction du complexe sportif Le Triolet, dont le coût total est estimé à près de 16,3 millions de dollars.  


Le projet consiste à construire un complexe sportif comprenant deux patinoires de dimensions standards ouvertes à longueur d’année ainsi qu’une petite patinoire d’entraînement. L’aménagement d’une salle d’entraînement, de vestiaires, d’une piste circulaire d’échauffement, de salles de classe pour la formation, d’une aire de restauration, d’une boutique de sport ainsi que de bureaux administratifs est également prévu.

 

Agrandissement à l’école Mitchell-Montcalm

 

Au mois d’avril 2010, les gouvernements du Québec et du Canada ont annoncé un investissement à l’école Mitchell-Montcalm grâce au Fonds pour le développement du sport et de l’activité physique et au partenariat de la CSRS et de la Ville de Sherbrooke. Le projet, dont le coût total est estimé à 3,9 M$, permettra l’agrandissement de l’édifice Montcalm afin d’abriter un centre communautaire et culturel ainsi que les bureaux de l’arrondissement de Jacques-Cartier. Les élèves de l’école pourront en outre profiter d’une salle multifonctionnelle et d’une palestre réaménagées ainsi que d’une nouvelle salle de musculation et d’une piscine rénovée, et ce, à même leur milieu d’études. Il s’agit donc d’un partenariat qui réunit toutes les conditions nécessaires pour développer au maximum les habiletés des élèves de la CSRS.

 

Investissements supplémentaires pour le maintien des établissements

 

La CSRS a reçu des investissements supplémentaires de l’ordre de 4 685 000 $ de la part du gouvernement du Québec afin d’assurer la remise en état et le maintien des établissements d’enseignement qui accueillent, partout sur le territoire, des milliers d’élèves quotidiennement. 

 

 

 

Programme de soutien au développement culturel

 

Le Programme de soutien au développement culturel, élaboré par la CSRS et la Ville de Sherbrooke en 2008, a reçu l’attention de l’organisme « Les Arts et la Ville ». La Ville de Sherbrooke a ainsi reçu le prix Culture et Développement 2010 pour l’application de ce programme qui vise à rendre plus accessibles, aux élèves de la CSRS, les réalisations des organismes culturels professionnels sherbrookois et à rendre également plus accessibles à la population les réalisations culturelles des élèves. Après deux ans, le nouveau programme a permis de multiplier par 2,63 le nombre d'élèves ayant été en contact avec un organisme culturel local reconnu.

 

Apprentissage de la lecture et de l’écriture chez le jeune enfant

 

La CSRS soutient toujours, en partenariat avec les autres commissions scolaires de la région, les travaux de la Chaire de recherche sur l’apprentissage de la lecture et de l’écriture chez le jeune enfant. Il lui apparaît primordial de rassembler les forces du milieu pour contribuer au progrès des connaissances et des pratiques qui ont un impact sur la réussite des élèves et sur la persévérance scolaire. Dans cette optique, l’année 2009-2010 aura permis d’établir un plan de formation à l’intention des enseignants du préscolaire afin de favoriser l’implantation de pratiques pédagogiques reconnues et éprouvées en lecture et en écriture.

 

 

PRIMOSSS et PRIMOM : des solutions novatrices

 

Le projet de Partenariat régional pour l’intégration de la main-d’œuvre en santé et en services sociaux (PRIMOSSS) et le projet de Partenariat régional pour l’intégration de la main-d’œuvre dans le secteur manufacturier (PRIMOM) témoignent bien de l'engagement de la CSRS à trouver des solutions novatrices avec le milieu pour permettre la formation et l’intégration en quantité suffisante d’une relève qualifiée, notamment avec le développement de milieux de stages à l’extérieur de Sherbrooke pour la formation professionnelle. Ce genre de partenariats avec les secteurs de l’éducation et du marché du travail permet chaque année à la CSRS d’explorer de nouvelles avenues pour contrer la pénurie de main-d’œuvre et favoriser la réussite du plus grand nombre d’élèves.

 

Le Centre Saint-Michel en entreprise

 

Pour une deuxième année, le Centre Saint-Michel a offert de la formation à DÉFI-SM, une entreprise adaptée pour les personnes vivant avec une problématique en santé mentale. Plus de 50 employés ont bénéficié de cette formation qui a eu des retombées plus que positives sur l'entreprise. Cette collaboration a en effet permis une augmentation de 10 % de la productivité, une diminution de l'absentéisme, une diminution des situations conflictuelles et une baisse de l'hospitalisation. Il s'agit d'un bel exemple de partenariat qui permet vraiment de repousser des limites.

 

L’Alliance sherbrookoise pour des jeunes en santé

 

L’Alliance sherbrookoise pour des jeunes en santé, dont fait partie la CSRS, a dévoilé au mois d'octobre 2009 les principaux constats issus du Portrait des jeunes Sherbrookois de 4 à 17 ans au regard de l’alimentation et de l’activité physique et sportive. Ces constats reflètent les bons coups, les données qui méritent attention ainsi que les données considérées comme inquiétantes et prioritaires. Le rapport présente les renseignements sous trois volets : les pratiques des jeunes, l’offre des établissements scolaires et l’offre des organismes dans la communauté.

 

Au cours des prochains mois, l’Alliance élaborera donc un plan d’action concertée qui devrait se déployer à deux niveaux. Chacune des organisations mettra en place des stratégies à l’interne, alors que d’autres stratégies, de nature plutôt intersectorielle, exigeront des collaborations entre les acteurs concernés.

 

Campagne de sensibilisation dans le transport scolaire 2010

 

Du 2 au 12 février 2010, la CSRS a tenu sa campagne annuelle de sensibilisation à la sécurité dans le transport scolaire. Cette campagne plaçait sur la ligne de front plusieurs partenaires : les transporteurs scolaires, le Service de police de Sherbrooke, la Sûreté du Québec, la Société d’assurance automobile du Québec, l’équipe du Contrôle routier (Québec) ainsi que la Société de transport de Sherbrooke. C’est sous le thème «M’AS-TU VU?» que cette campagne de sensibilisation a rejoint l’ensemble des élèves de la CSRS ainsi que leurs parents.