Persévérance en hausse

 

Le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) a dévoilé, au mois de mai dernier, les derniers indicateurs nationaux sur la persévérance scolaire des élèves des écoles secondaires. À la lumière de ces résultats, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke est fière d’observer une diminution de son taux de décrochage, passant de 38,3 % en 2004-2005 à 28,5 % en 2007-2008 et à 27,4 % en 2008-20091. La CSRS a donc renversé la tendance : un plus grand nombre de ses élèves diplôment et se qualifient.

 

Ces chiffres sont les résultats des actions réalisées au quotidien dans le cadre du premier plan stratégique de la CSRS. La mobilisation des enseignants et des membres du personnel, les plans d’action et de suivi mis en place dans les quatre écoles secondaires, la valorisation de la formation professionnelle, l’accent mis sur l’apprentissage de la lecture au primaire ainsi que des partenariats comme ceux avec les Caisses Desjardins de Sherbrooke et de la Ville de Sherbrooke ont permis cette remontée spectaculaire.

 

La réussite du premier plan stratégique permet à la CSRS de croire qu’elle est sur la bonne voie avec la mise en œuvre du Plan stratégique 2009-2014. C’est donc avec confiance que la CSRS poursuivra les actions amorcées en lien avec la Chaire de recherche sur la réussite et la persévérance des élèves de la CSRS pour permettre à tous d’être des complices du savoir!

 

Évolution des taux de décrochage et de diplomation en sept ans au secondaire

 

Le taux de diplomation en sept ans au secondaire, pour les élèves de la CSRS, a connu une légère diminution tout comme celui de l’ensemble du Québec. Le taux de la CSRS de cette dernière année est toutefois supérieur à celui de l’ensemble du Québec (2,6 points de pourcentage).

 

 

Évolution du taux d’obtention d’un diplôme en 5e secondaire

 

 

Durant la période couverte (2004-2005 à 2007-2008), les taux de diplomation en 5e secondaire de l’ensemble des écoles secondaires de la CSRS ont connu une diminution constante, sauf en 2007-2008, où ils ont observé une nette amélioration, soit 13,3 points de pourcentage. L’écart avec le public a donc été presque nul pour cette année.

 

 

 

Taux de sortie sans diplôme, ni qualification

 

 

Le taux de sortie sans diplôme, ni qualification (décrochage) est en diminution depuis 2007-2008. Toutefois, il a connu une nette amélioration, soit 5,9 points de pourcentage entre 2008-2009 et 2006-2007.

 

 

Taux de réussite obtenu aux épreuves uniques (garçons et filles)

 

 

Depuis 2007, la CSRS connaît une amélioration constante du taux de réussite de ses élèves obtenu aux épreuves uniques de juin. Pour la période observée (2007 à 2009), son taux est supérieur à celui des 69 commissions scolaires ainsi qu’à l’ensemble du Québec. Toutefois, l’écart est moindre comparativement aux commissions scolaires de l’Estrie.

 

_____________________________________

1 Mentionnons qu’au mois de septembre 2010, le MELS informait les commissions scolaires d’un ajustement méthodologique quant à la mesure du décrochage annuel et de la diffusion des résultats. En ce sens, les données pour les prochaines années tiendront compte de cette nouvelle méthodologie, par exemple le taux de décrochage pour l’année 2008-2009 sera de 24,1 % au lieu de 27,4 %. Cela signifie que le nombre d'élèves qui quittent l'école sans diplôme ni qualification est de 301 au lieu de 342.