Chute du taux de décrochage de 6,2 %

La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke est fière d’observer une diminution significative de son taux de décrochage, soit de 6,2 %.

 

La CSRS affiche un taux de 18,2 % selon les plus récents résultats disponibles (2010-2011), comparativement à 24,4 % en 2009-2010. Les résultats démontrent que la CSRS obtient un taux plus bas que celui de la moyenne provinciale du réseau public de 18,6 %. Ce recul exceptionnel du décrochage scolaire peut être attribué à plusieurs mesures telles que :

  • les travaux de la Chaire de recherche de la CSRS sur l’engagement,  la persévérance et la réussite des élèves, en partenariat avec l’Université de Sherbrooke;
  • les maintes activités parascolaires mises sur pied grâce au soutien de la Fondation pour les élèves de la CSRS;
  • le programme Propulsion jeunesse Desjardins des Caisses Desjardins de Sherbrooke, qui connaît aussi beaucoup de succès avec une augmentation de 10 % du taux de participation aux activités socio-éducatives pour l’année 2011-2012;
  • les pratiques d’enseignement gagnantes;
  • le soutien de la population.

Ces chiffres démontrent qu’il est possible de faire la différence par la mobilisation de tous. Le travail d’équipe se poursuit donc afin qu’un plus grand nombre d’élèves diplôment.

Bilan positif de Propulsion jeunesse Desjardins

Après huit ans d'existence, les activités du programme Propulsion jeunesse Desjardins connaissent un succès inégalé chez les élèves de la CSRS, tant au secondaire qu'à la formation professionnelle.

 

Les Caisses Desjardins de Sherbrooke, la CSRS, la Fondation pour les élèves de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke et la Ville de Sherbrooke se mobilisent chaque année afin de favoriser la persévérance scolaire dans le cadre du programme Propulsion jeunesse Desjardins. Un investissement de 250 000 $ est d'ailleurs distribué pour le déroulement de ce programme pendant l’année scolaire afin de soutenir la réussite scolaire par l’entremise d’activités stimulantes qui développent l’estime personnelle, la confiance en soi, la responsabilisation et le sentiment d’appartenance chez les jeunes.

 

Lors du lancement des activités 2012-2013 dans les quatre écoles secondaires de la CSRS, en novembre, les divers partenaires du programme étaient particulièrement fiers de dévoiler le bilan plus que positif de la précédente année.

 

En 2011-2012, le programme Propulsion jeunesse Desjardins a en effet enregistré un nombre record d’inscriptions, franchissant le cap des 1 000 élèves ayant participé à l’un des nombreux programmes parascolaires offerts à l’école ou au Centre de formation professionnelle 24-Juin. La diminution du taux d’absentéisme des élèves à risque de décrochage, le nombre décroissant de suspensions et l’augmentation des résultats scolaires dans les matières de base figurent également parmi les éléments positifs de cette grande participation.

Ascension du Programme conciliation études-travail

Quelque 265 milieux de travail sherbrookois se sont officiellement engagés à intégrer dans leurs pratiques de gestion des conditions favorables à la poursuite et à la réussite des études de leurs employés étudiants dans le cadre du Programme conciliation études-travail. La CSRS, initiatrice du projet en 2009, et ses partenaires, le Cégep de Sherbrooke, la Corporation de développement économique communautaire de Sherbrooke, l’Université de Sherbrooke et la Commission scolaire Eastern Townships, étaient particulièrement fiers de présenter les avancées du programme en mai 2013.

La CSRS se joint à la communauté électrique

La CSRS s’est associée à la Ville de Sherbrooke, à l'Université de Sherbrooke, au Cégep de Sherbrooke, au CSSS-IUGS, au CHUS et à l'Université Bishop's pour la formation d'une nouvelle communauté électrique à Sherbrooke.

 

Heureuse de faire partie de cette nouvelle communauté, en souscrivant toujours plus aux principes de développement durable, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke a annoncé l’installation prochaine d’une borne de recharge de 240 volts pour les véhicules électriques en bordure d’un espace de stationnements d’une école secondaire.

 

L’implantation de bornes de recharge, près d’une quinzaine de bornes au total, et l’achat de véhicules électriques par l’ensemble des partenaires sherbrookois feront en sorte de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) dans la région. En effet, le dernier bilan sur les GES générés sur le territoire de la Ville de Sherbrooke montre qu’environ 90 % des GES sont émis par les véhicules de transport.

Salsa de slams pour 300 élèves

L'année 2012-2013 a été empreinte de poésie et... de slams avec le projet de «Slams interécoles primaires» réunissant près de 300 élèves et de nombreux enseignants et stagiaires.

 

Pendant un mois, à l’automne, des ateliers d’écriture de slams et de poésie ont été donnés par Frank Poule, un slameur bien connu dans la région, dans les classes des huit écoles participantes. Deux soirées de slams ont ensuite été organisées à l'école de la Sainte-Famille et à l’école Jean-XXIII. Un projet d'art visuel s’est ajouté au programme : quatre classes ont représenté abstraitement certains slams avec le soutien de Gabrielle Grimard, illustratrice d’albums jeunesse.

 

Un spectacle multidisciplinaire au Théâtre Granada a finalement été le point culminant du projet. Des artistes invités y ont déclamé des textes d’élèves et plus d’une vingtaine d’enfants sont venus interpréter leurs textes sur scène dans le cadre du lancement de leur recueil de texte «Salsa de slams».

 

Voyez un extrait de la créativité et de la poésie de nos élèves...

865 jeunes bénéficient du Service Préretour

En cinq ans, le Service Préretour a engendré plus de 6 000 rencontres avec 865 jeunes âgés de 16 ans et plus qui souhaitaient retourner à l’école, trouver un emploi, régler certaines situations ou difficultés, ou connaître les ressources du milieu sherbrookois.

 

Ce service a comme objectif de favoriser la mise en action des personnes de 16 ans et plus dans une perspective de réinsertion sociale, scolaire et professionnelle. Il offre un accompagnement adapté à leurs besoins à travers les différentes étapes de leur retour aux études ainsi qu’un suivi vers l’emploi ou la santé physique et mentale.

 

Issu du Comité 16-24 ans, le Service Préretour repose sur un partenariat entre la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, Emploi-Québec, le Centre de santé et de services sociaux – Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (CSSS-IUGS), le Centre jeunesse de l’Estrie et le Tremplin 16-30. Ces collaborations permettent à ce projet innovateur de répondre à la demande croissante de jeunes aux prises avec de multiples problématiques et de soutenir leurs initiatives pour s’approprier les moyens d’agir sur leur devenir.

Projet d’intégration au soccer à l'école de la Montée

L'école secondaire de la Montée et le club de soccer le Sprint de Sherbrooke ont annoncé, en mars 2013, la mise en place d'un nouveau projet d’intégration au soccer pour les jeunes du secteur défavorisé de l’est de Sherbrooke ainsi que pour les nouveaux arrivants, dans le cadre du programme « Bon départ » de Canadian Tire.

 

L’objectif de ce projet d’intégration est de permettre aux jeunes de jouer au soccer pour le plaisir et pour maintenir une santé globale durant leur vie, en plus de demeurer actif, de décompresser et de mettre de l’avant le contrôle de soi. Accessible aux joueurs de tout âge, de tout genre et de tous les niveaux, il vise le développement du jeu et le droit de jouer, indépendamment des habiletés et du classement des jeunes.

 

Le soccer est un prétexte bien choisi pour favoriser l’intégration sociale des élèves et les amener à sortir de leur zone de confort, indépendamment de leur provenance ou de leur statut économique.

Des supports à vélo pour les cyclistes du primaire

Un groupe d'élèves en soudage-montage au Pavillon des techniques industrielles s'est engagé dans un généreux projet : fabriquer des supports à vélo pour les jeunes cyclistes des écoles primaires de la région. Le groupe constitué d'élèves de 2e année du programme de soudage-montage, au Centre de formation professionnelle 24-Juin, était supervisé par l'enseignant Mario Genest, particulièrement fier de l'engagement de chacun des membres du groupe.

 

Les supports ont été offerts à prix coûtant aux directions des écoles primaires de la CSRS et ont tous trouvé preneurs.