10e année pour le concours littéraire « Sors de ta bulle! »

Le grand concours littéraire « Sors de ta bulle » a une fois de plus permis à de nouveaux jeunes auteurs de sortir de l’ombre. Il faut dire que la 10e édition du concours a attiré plus de 100 participants provenant des quatre écoles secondaires de la CSRS et de deux écoles secondaires de la Commission scolaire des Sommets. Au terme de l’aventure, quelque 17 manuscrits ont été déposés par les participants et quatre élèves ont reçu les grands honneurs lors de la cérémonie de clôture, le 19 juin dernier, à l’école Mitchell-Montcalm.

 

Grand prix des Éditions GGC - Les jumelles Audrey et Chloé Couture, 4e sec.

École internationale du Phare

Roman Apparitions

Choc post-traumatique, deuil et apparitions surnaturelles sont au rendez-vous pour créer le suspense de ce roman d’horreur.

 

Bulle d’argent à Cédric Athlan, 3e sec.

École secondaire Mitchell-Montcalm

Récit La chevauchée du temps

Un récit initiatique aux aventures palpitantes teintées de science-fiction.

 

Bulle de bronze à Laurence Patenaude, 5e sec.

École secondaire du Triolet

Roman À travers les brumes

Un roman au style poétique, touchant et authentique, mettant en scène un philatéliste, une botaniste et une fougère.

 

 

 

Des lauréates régionales et nationales au concours « Chapeau les filles! »

Le 8 mai 2014 a eu lieu à l’auditorium de l’école du Triolet la cérémonie de remise de prix régionaux du concours « Chapeau, les filles! », organisé par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. La Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke compte sept lauréates qui ont fait preuve d’audace en choisissant d’exercer un métier traditionnellement masculin.

Lauréates régionales :

  • Brigitte Baron : Dessin de bâtiment 
  • Marylou Desrochers : Mécaniques de véhicules lourds routiers
  • Karine Fortier : Mécanique automobile 
  • Jessica Grégoire : Dessin de bâtiment
  • Chantal Labrie : Dessin industriel
  • Roxanne Lemaire Paradis : Électricité 
  • Bianca McLaughlin : Carrosserie

Deux des récipiendaires régionales se sont également vues décerner des prix nationaux lors du gala national du mois de juin dernier à l’Assemblée nationale du Québec. Il s’agit de Mmes Jessica Grégoire et Marylou Desrochers, toutes deux élèves du Centre de formation professionnelle 24-Juin.

 

 

 

L’école de la Montée championne québécoise de FIRST Robotique!

L’équipe Hypérion de l’école secondaire de la Montée a remporté plusieurs distinctions importantes lors du festival de robotique FIRST qui se déroulait à Montréal au mois de mars 2013.

D’abord, une éclatante victoire en finale du festival de robotique a amené l’équipe de l’école de la Montée à participer au Championnat mondial de robotique qui s’est tenu à Saint-Louis, aux États-Unis, au mois d’avril 2013.

 

Prix de l’Excellence en génie

Le robot de l’établissement lui a valu le prestigieux Prix de l’Excellence en génie. Ce prix salue une caractéristique avantageuse d’un ou de plusieurs aspects du robot et reconnaît l’élégance technique qui met en valeur les principes de FIRST. D’ailleurs, l’équipe est arrivée au deuxième rang sur 41 au classement offensif.

 

Prix de l’Alliance gagnante

L’équipe Hypérion a également remporté le prestigieux Prix de l’Alliance gagnante, attribué à l’alliance qui gagne le match final de la compétition.

« L’équipe Hypérion de l’école de la Montée vient de démontrer encore une fois, après ses succès à la régionale de robotique de Toronto (créativité, sécurité industrielle, position 9 sur 48), qu’elle est une grande équipe d’élèves et de mentors passionnés et performants », déclare l’enseignant Gilbert Martin, pour qui il s’agissait d’une dernière année de compétition avant sa retraite.

 

L’équipe Hypérion de l’école de la Montée était supervisée par les enseignants Gilbert Martin et Denis Dubreuil.

 

 

 

Un concours pour la promotion de la lecture!

Lancé par le Service des ressources pédagogiques de la CSRS, le concours « Si le cœur t’en lit » incitait les enseignants et leur classe à présenter leurs coups de cœur littéraires sous la forme d’un recueil collectif. 

Trois projets ont été sélectionnés par un comité : le premier provenant d’une classe du préscolaire ou du 1er cycle du primaire, un deuxième provenant du 2e ou du 3e cycle du primaire et un dernier provenant du secondaire.

Voici donc les noms des gagnants :

  • Marie-Claude Quirion, enseignante au préscolaire à l’école Hélène-Boullé
  • Mélanie Bell, enseignante en 3e année à l’école des Deux-Rives
  • Geneviève Arvisais et Dominique Baillargeon, enseignantes à l’école du Triolet

Ces classes se sont mérité 500 $ à dépenser dans des librairies agréées de la région ainsi qu’une présentation de livres offerte par une bibliothécaire.  

 

 

 

Dans l’ordre :

Marie-Claude Lunardi, directrice générale adjointe CSRS;
Josée Turgeon, enseignante Centre de formation professionnelle 24-Juin, Programme Lancement d’une entreprise;
Émie Hardy-Perron, Élève finissante en Lancement d’une entreprise Centre de formation professionnelle 24-Juin;
Chantal Bérubé, direction adjointe Centre de formation professionnelle 24-Juin, secteur Administration commerce et informatique.

Prix persévérance scolaire pour Emie Hardy-Perron

La communauté d’affaires a honoré, lors du dernier Gala Reconnaissance Estrie, Mme Émie Hardy-Perron, une élève finissante du Centre de formation professionnelle 24-Juin du programme « Lancement d’une entreprise ». Mme Hardy-Perron a ainsi reçu le prix persévérance scolaire pour son engagement exceptionnel dans la réussite de son parcours scolaire.

 

 

La Chambre de commerce de Fleurimont rend hommage à un élève de l’école secondaire de la Montée

Lors de son gala annuel, la Chambre de commerce de Fleurimont a rendu hommage à Antoine Maheux, un élève de l’école secondaire de la Montée, qui s’est mérité le prix de la persévérance scolaire.

 

Élève du programme Pré-DEP, pour compléter la troisième secondaire et se diriger ensuite vers la formation professionnelle en concomitance, Antoine Maheux est un jeune homme qui a surmonté de nombreuses difficultés sans jamais baisser les bras.

 

Rapidement, il se démarque dans le groupe : déterminé, travaillant, leader hors du commun et avec un sens de l’honneur rarement vu chez un jeune de cet âge. Il progresse sans cesse, non sans plusieurs difficultés, mais n’abandonne jamais. Participation aux récupérations, remise de ses devoirs, présence assidue, participation et engagement aux cours : il est un modèle pour plusieurs jeunes. Son impact sur la dynamique du groupe est indéniable : il se tient debout, il s’affirme, il respecte, il amène les gens de son entourage à devenir meilleur, à se dépasser.

 

 

L’école internationale du Phare excelle en mathématiques et en logique!

Sept élèves de l’école internationale du Phare ont été sélectionnés parmi plus de 19 000 participants au Québec pour participer à la finale québécoise du Championnat international des jeux mathématiques et logiques, organisé par l’Association québécoise des jeux mathématiques et logiques (AQJM).

 

Ces sept élèves ont passé à la finale québécoise qui s’est déroulée le 10 mai 2014 :

  • Nicolas Beaulieu, 1re secondaire au Programme d’éducation internationale
  • Yanis Dermoun, 1re secondaire au Programme d’éducation internationale
  • Shawn St-Cyr, 1re secondaire au programme de Jeux vidéo et modélisation 3D
  • Aleksa Jakovljevic, 3e secondaire au Programme d’éducation internationale
  • Émile Bernat-Legris, 4e secondaire au Programme d’éducation internationale
  • Raphaël Robidas, 5e secondaire au régulier
  • et pour une deuxième année consécutive, Pichmolyka Kim, 4e secondaire au Programme d’éducation internationale

L’école secondaire du Triolet honorée pour son projet « Planter de l’air pur en Estrie »

L’école secondaire du Triolet a reçu la plus haute distinction environnementale décernée au Québec, avec un Phénix dans la catégorie  « Institutions d’enseignement, jeunes et groupes de jeunes » pour son projet « Planter de l’air pur en Estrie ». 

 

Le caractère exceptionnel de son projet « Planter de l’air pur » lui a permis de se démarquer des nombreuses autres initiatives présentées au concours et a convaincu le jury de le proclamer lauréat.

 

Le projet « Planter de l’air pur » a débuté ses activités au printemps 2009 avec un groupe de jeunes du programme de Santé globale, qui vise le développement d’habiletés physiques et la réussite scolaire des élèves par la pratique d’activités sportives individuelles et collectives en plein air. Un projet de reboisement a été proposé comme moyen de financement, une activité qui dure depuis cinq ans. Plus de 65 000 arbres ont été plantés jusqu’à maintenant.

 

Ce projet a également reçu le Prix Bertrand-Roy, en 2013, décerné par l’Association forestière du sud du Québec.

 

 

Dans l’ordre :
Réginald Savard (professeur à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke), Martine Lacharité (directrice générale et secrétaire de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ)), le fils de Mme Essiambre, Anick Essiambre (conseillère d’orientation à l’école La Montée (pavillon Saint-François)) et Marcelle Gingras, professeure à la Faculté d’éducation de l’UdeS.
Dans l’ordre habituel :

Yves Lenoir (professeur à la Faculté d’éducation de l’UdeS et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’intervention éducative), Chantal Vachon (École Alfred-DesRochers), Dominique Hébert (École LaRocque), Joëlle Lenoir (École Hélène-Boullé), Marie-Josée Gagné (École Eymard) et Diane Roireau (représentante de la Biblairie GGC).

Des professionnels de la CSRS honorés aux Prix d’excellence en éducation

Annuellement, la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke décerne des prix d’excellence afin de rendre hommage aux professionnels qui, par leur engagement, contribuent de façon significative au domaine de l'éducation.
  

Prix de la Clinique d'orientation du département d’orientation professionnelle

Mme Anick Essiambre, conseillère d’orientation à l’école secondaire de la Montée (Saint-François), a reçu un prix, en 2014, pour son engagement constant et sa disponibilité remarquable dans l’accompagnement des élèves du département d’orientation professionnelle.

 

Prix Biblairie GGC - Chaire de recherche du Canada sur l'intervention éducative (CRCIE)

 

Mmes Marie-Josée Gagné, Dominique Hébert, Joëlle Lenoir et Chantal Vachon, enseignantes au primaire à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, ont reçu le prix Biblairie GGC - Chaire de recherche du Canada sur l'intervention éducative pour leur engagement, à long terme, dans la démarche d’analyse des pratiques d’enseignement menée dans le cadre du programme de recherche de la CRCIE.

 

Crédit photo : François Lafrance

 

 

Les écoles du Saint-Esprit et Mitchell-Montcalm remportent un prix régional Essor

En octobre 2013, la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Mme Marie Malavoy, et le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, ont remis le prix régional Essor aux écoles du Saint-Esprit et Mitchell-Montcalm pour deux projets culturels : « Un pas de plus vers… l’Afrique » (école du Saint-Esprit) et Comédie musicale « Olympe 2.0 » (école Mitchell-Montcalm).

 

Les prix Essor visent à promouvoir et à soutenir l’intégration de la dimension culturelle à l’école. Ils récompensent les initiatives d'enseignants et de responsables scolaires ainsi que celles de leurs partenaires du monde culturel qui expérimentent des approches novatrices ou qui conçoivent des instruments originaux pour intégrer les dimensions artistique et culturelle à la formation générale des jeunes du primaire et du secondaire.

 

Les écoles ont reçu chacune une bourse de 2 000 $ en lien avec cette reconnaissance.

 

 

Sophie Vaillancourt obtient la Médaille du Lieutenant-gouverneur

Sophie Vaillancourt, une élève au diplôme d’études professionnelles en pâtisserie au Centre de formation professionnelle 24-Juin, s’est vu décerner la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse qui souligne l’engagement exceptionnel d’un élève dans un projet ou une cause.

Madame Vaillancourt a organisé plusieurs activités afin d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer. Avec le concours de l’une de ses collègues, elle a réussi à impliquer une dizaine d’autres élèves ainsi qu’un enseignant. Des boîtes de dons ont été distribuées dans diverses entreprises. Elles ont organisé une production et une vente de tartes. De plus, elles ont organisé une soirée de collecte de fonds dans un salon de billard, en plus d’organiser une vente aux enchères. Toutes ces initiatives ont permis d’amasser près de 4 000 $ pour la Société canadienne du cancer. Madame Vaillancourt s’est elle-même impliquée à fond dans toutes ces activités en plus d’exercer un leadership auprès de ses collègues.