Distinctions

 

 

Prix d’excellence de la FCSQ : La CSRS remporte un premier prix!

Au mois de mai 2015, la CSRS a reçu un prix d’excellence dans la catégorie « Services de la commission scolaire » pour son projet Papillon facteur lors de la 28e édition des Prix d’excellence de la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ). Le prix reconnaît les répercussions bénéfiques de la collaboration entre les générations dans les secteurs d’activité du milieu scolaire.

Initié et administré par la Maison de la famille de Sherbrooke, Papillon facteur est un projet d’aide psychosociale par l’écriture implanté dans 14 écoles primaires de la CSRS, qui connaît peu de comparables à l’échelle provinciale. Sous forme d’un service de courrier anonyme et confidentiel, Papillon facteur permet aux élèves d’exprimer leurs sentiments, leurs craintes et leurs angoisses à un adulte qui accueillera cette prise de parole. Une semaine après le dépôt de sa lettre dans la « boîte aux lettres Papillon facteur » de l’école, l’élève reçoit une lettre personnalisée en retour. Une cinquantaine de bénévoles de la Maison de la famille de Sherbrooke, formés pour répondre aux élèves et supervisés par une équipe spécialisée en aide psychosociale, rédigent de 100 à 150 lettres par semaine et sont en mesure de prévenir et de dépister certaines problématiques.

Visionnez la vidéo PAPILLON FACTEUR

 

 

Engagement bénévole – Le prix Gerry Morin remis à William Gendreau

William Gendreau, élève de 4secondaire au Programme d’éducation internationale (PÉI) de l’école internationale du Phare, s’est vu remettre par le Club optimiste de Sherbrooke le prix Gerry Morin, reconnaissant annuellement l’engagement bénévole d’un jeune auprès de ses pairs.

William s’est illustré pour la qualité de son engagement tant sur le plan scolaire (aide aux enseignants de musique) que parascolaire. Bénévole lors de tous les événements de l’école, il a aussi consacré plusieurs heures à la Société d’équitation Quatre Saisons ainsi qu’à un tournoi de hockey féminin.

Dans le cadre du PÉI, les élèves doivent effectuer des heures de bénévolat chaque année et l’engagement communautaire est grandement valorisé à l’école internationale du Phare.

 

 

«On rap la dysphasie», doublement gagnant aux prix Essor!

Réalisée par huit élèves de l’école du Boisjoli ayant un trouble du langage, la vidéo On rap la dysphasie a d’abord été primée au régional au mois d'octobre 2014, puis s'est vu attribuer le Prix Essor national en février 2015. Les efforts des élèves pour sensibiliser leur entourage et démystifier leurs difficultés ont eu plus d’impact qu’ils ne s’y attendaient! 

En classe de musique, ces élèves ont effectué une recherche sur les origines du rap. Ils ont ensuite composé les paroles de leur propre chanson, en ont créé la mélodie et le rythme. Tous les élèves se sont investis à chacune des étapes du projet. En classe d’arts plastiques, ils ont fabriqué la pochette de leur DVD. Le résultat final a été présenté aux autres élèves, au personnel et aux parents et a reçu un accueil chaleureux. Les jeunes ont eu l’occasion, au cours du projet, de s’exprimer, d’apprendre à se connaître et à travailler en groupe. Leur sentiment d’appartenance à l’école et leur estime de soi ont été enrichis par cette expérience.

Visionnez la vidéo ON RAP LA DYSPHASIE

 

 

Un compositeur de l’école Mitchell-Montcalm remporte un prix au Colorado

Le 28 septembre 2014, William Bourassa-Bennett, élève de l’école Mitchell-Montcalm, a reçu le prix Dolphin remis dans le cadre du Festival international de films Moondance à un jeune créateur de 18 ans et moins, toutes catégories.

 

Lors de cet événement axé sur les côtés social et philanthropique du cinéma, William était en nomination avec quatre autres compositeurs de partout dans le monde.

 

Sa pièce de musique de film Winter Morning, écrite sans être liée à une production cinématographique et soumise au festival, lui aura valu les grands honneurs!

 

 

 

Du jamais vu : trois écoles primaires s’illustrent au Concours québécois en entrepreneuriat

Trois écoles primaires ont remporté un prix dans la catégorie Entrepreneuriat étudiant à l’échelle régionale.

  • École Alfred-DesRochers - Gagnant au 1er cycle - « Les sacs de livres » de la classe de Lisanne Gagnon
    Dans le cadre des « 5 au quotidien », les élèves utilisent des sacs de livres pour se déplacer. Déplorant l’usure des sacs, les élèves ont décidé d’en confectionner des nouveaux en utilisant des matériaux recyclés. 
  • École Laporte - Gagnant au 2e cycle - « Les jeux de récréation » de la classe de Julie-Anne Thérien
    Ouverture d’un comptoir de prêt de jeux durant les récréations pour remédier à ce manque dans l’école. Les élèves ont pris cette problématique en main et ont fait une demande de financement. 
  • École LaRocque - Gagnant au 3e cycle - « Le salon du respect » de la classe d’Amélie Ducharme
    Les élèves ont pris la décision de sensibiliser l’école et la communauté à la notion de respect. Pour ce faire, ils ont organisé un salon du respect qui rassemble des organismes des milieux de la prévention et de l’intervention. Ce projet se veut rassembleur entre l’école et la communauté.

Robotique FIRST - L’école de la Montée et son robot Hypérion cumulent les distinctions

Pour une deuxième année consécutive, l’équipe Hypérion de l’école secondaire de la Montée a participé au Championnat mondial de robotique qui s’est tenu à Saint-Louis, aux États-Unis, au mois d'avril 2015. Les élèves de la Montée se sont mesurés à 600 équipes de haut calibre réparties en huit divisions. Hypérion s’est classé au 9e rang de sa division, une belle progression par rapport au 50e rang en 2014.

Une reconnaissance par les pairs

Une équipe de la Hollande a tenu à décerner un trophée à l’équipe d’Hypérion pour souligner la qualité de leur robot et l’accueil chaleureux offert aux visiteurs de leur kiosque.

Prix de l’Alliance gagnante

C’est lors du Festival de robotique de Montréal, au mois de mars, que l’équipe Hypérion a obtenu la victoire, soit le prix de l’Alliance gagnante, qui lui assurait une participation au Championnat mondial de robotique. Grande gagnante de la finale régionale, l’équipe de l’école de la Montée a obtenu deux autres prix :

  • Prix du « Design industriel » commandité par General Motors
  • Prix de la « Sécurité industrielle » commandité par Underwriters Laboratory.

Le FRC américain a également classé HYPÉRION 3360 dans le top 25 mondial des meilleurs robots lors des parties de qualification qui avaient lieu à Toronto au mois de mars.

L’équipe Hypérion de l’école de la Montée était supervisée par les enseignants Gilbert Martin et Denis Dubreuil.