Liens fructueux

 

 

On bouge à l’Écollectif!

Le programme « Je bouge » de l'Écollectif a été sélectionné par The Play Exchange's Active at School Challenge parmi tous les projets présentés au Québec. Un seul projet par province est choisi.

Le programme intègre 20 minutes supplémentaires d’activité physique au programme scolaire avant le début des cours, dans le but d’aider les élèves à totaliser 100 minutes d’activité physique par jour. Le programme « Je bouge » a établi un partenariat avec la Faculté d’éducation physique et sportive de l’Université de Sherbrooke afin de mettre au point les activités physiques et d’améliorer la mise en œuvre du programme. Un montant de 3 000 $ a été remis à l'Écollectif pour que l'école poursuive son programme. 

 

 

Grand Défi Pierre Lavoie : des cyclistes aident les jeunes de l’école des Quatre-Vents

Une équipe de cyclistes de RBC Dominion valeurs mobilières a choisi de parrainer l’école des Quatre-Vents et a roulé les 1 000 km du Grand défi Pierre Lavoie les 11-12-13 et 14 juin 2015. Leur participation au Grand défi a permis de recueillir 12 000 $, incluant un important don de 5000$ provenant de la Fondation du Grand défi Pierre Lavoie.

Pour le sherbrookois Bruno Giangioppi, l’un des participants de l’équipe pour la troisième fois, «encourager et mobiliser une école du milieu pour que les jeunes adoptent un mode de vie plus sain, c’est gratifiant. C’est pour moi une grande source d’énergie!».

Les montants amassés iront à la Fondation de l’école. Ces fonds serviront à financer l’achat d’équipement sportif tels raquettes, filets et volants de badminton, ballons de football, soccer et basketball, équipements de gardien de but et vélos stationnaires.

 

 

L’école LaRocque, parrainée par Soucy Techno

En 2015, Soucy Techno a versé 20 000 $ à l’école LaRocque. L’établissement a également bénéficié de l’implication bénévole de plusieurs employés.

L’engagement de l’entreprise a pour but d’encourager l’acquisition et/ou le maintien d’habitudes de vie favorisant une bonne santé et longévité, mais aussi de stimuler le goût de l’école et les chances de réussite scolaire des élèves.

Cette entente permet aux élèves de l’école de bénéficier du matériel et de l’accompagnement adéquat pour la réalisation d’activités en lien avec les projets éducatifs enrichissants offerts par l’école. Renouvellement de l’équipement du gymnase, activités ponctuelles ou régulières à l’école, excursions et cours hors école (natation, patin, escalade, cheerleading, randonnée au mont Bellevue pour les élèves de maternelle), les projets sont nombreux et variés pour mener à bien cette nouvelle mission communautaire.

 

 

Planter l’air pur au Triolet

Depuis 2009, les élèves du programme de santé globale du Triolet ont déjà planté 88 000 arbres dans le cadre de leur projet Planter l’air pur en Estrie. Cette initiative vise à contrer les émissions de gaz à effet de serre produites par les véhicules et les entreprises. L'objectif étant d'atteindre les 100 000 arbres plantés, les élèves ont sollicité cette année le soutien financier du Groupe Thibault, Rhéaume et associés. Les actionnaires du groupe, dont le complexe sportif est adjacent à l’école du Triolet, ont trouvé le projet des plus intéressants et ont décidé d’investir pour compenser les GES produits par leurs installations.

Au mois de février 2015, le ministre de l'Environnement David Heurtel est passé à l'école du Triolet pour souligner la grande valeur et l'importance du projet Planter l’air pur en Estrie dans la lutte aux changements climatiques. Il a aussi mentionné qu'il faudrait que ce projet puisse être mis en place dans d'autres écoles de la province.

 

 

« Propulsion Jeunesse Desjardins »

Depuis onze ans, grâce à un partenariat entre les Caisses Desjardins de Sherbrooke, la Ville de Sherbrooke et la Fondation pour les élèves de la CSRS, un programme de prévention et de soutien à la persévérance scolaire permet de réduire le nombre d’élèves sans diplôme.

Des enseignants du Centre de formation professionnelle 24-Juin ont offert, en parascolaire,  treize ateliers d’initiation dans divers domaines. En 2014-2015, près de 140 élèves à risque de décrochage ont profité des services du programme.

Ces ateliers permettent de faire naître des passions, de contrer l’oisiveté des jeunes, de briser leur isolement, de développer leur estime personnelle et de faire évoluer les élèves concrètement dans de nouveaux environnements.  

 

 

L'école secondaire de la Montée s’équipe en matériel technologique

La Fondation pour les élèves de la CSRS et Hydro-Québec ont offert un soutien financier au pavillon Le Ber de l’école de la Montée afin d’outiller les classes avec de l’équipement technologique facilitant les diverses productions médiatiques des élèves. Les élèves œuvrant à la Salle des nouvelles peuvent dorénavant produire des Vox-pop alors que les élèves en Arts de la scène ont de meilleures possibilités techniques lors de la réalisation de leurs courts-métrages.