16 août 2017
Catégorie : 2017-2018

La CSRS accueille avec enthousiasme l’annonce de 21 classes à l’école C. Devant le grand défi d’augmentation de la clientèle que connaît le quartier depuis plusieurs années, cet agrandissement permettra de répondre aux besoins de la clientèle grandissante.

Le président de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, monsieur Gilles Normand, remercie le gouvernement du Québec et sa députée de Richmond, madame Karine Vallières, pour le financement de la construction de 21 classes à la future école C.

 

« Je me réjouis du geste du gouvernement du Québec. Au nom de notre relève, je remercie la députée Karine Vallières de son appui à la réalisation de ce projet majeur pour les élèves de l’école C », soutient le président de la CSRS, monsieur Gilles Normand.

 

La CSRS avait initialement demandé une école de 21 classes. Le gouvernement du Québec a plutôt octroyé une école de 14 classes. Cependant, devant l’ampleur de la croissance de la clientèle, le gouvernement annonce aujourd’hui l’octroi de sept classes additionnelles. Cela porte donc la construction de la future école C à 21 classes, tel que la CSRS l’avait anticipé. Celle-ci est projetée près du futur boulevard René-Lévesque, dans le secteur de la rue Matisse de l’arrondissement Rock Forest. Cet agrandissement d’environ 1420 m2 inclut également l’ajout d’un gymnase, d’un service de garde et d’un bloc sanitaire. Le cout total du projet est donc de 14 566 773 $.

 

Cet agrandissement était devenu nécessaire devant le développement domiciliaire du secteur et les prévisions annuelles à la hausse. « Lors de la révision des capacités d’accueil et de la clientèle potentielle effectuée au mois de mars dernier, la hausse de l’effectif scolaire prévu d’ici cinq ans s’est confirmée. En fonction de ces nouvelles données et par souci de saine gestion des fonds publics, il était plus économique et logique de prévoir tout de suite la construction de 21 classes », affirme monsieur Normand.

 

Devant le grand défi d’augmentation de la clientèle que connaît le quartier depuis plusieurs années, cet agrandissement permettra de répondre aux besoins de la clientèle grandissante. « C’est la première fois que la CSRS demande un agrandissement pour une école non construite », rajoute le président, pour illustrer le caractère exceptionnel de la demande d’agrandissement.

 

La construction des 21 classes de l’école C n’aurait pu voir le jour sans l’appui financier du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

 

Rappelons que l’arrondissement de Rock Forest / St-Élie / Deauville avait grandement besoin de trois nouvelles écoles (école des Aventuriers, école du Boisé-Fabi et école C) pour offrir à ses élèves des conditions plus favorables à leurs apprentissages, leur développement et leur bien-être. Ces trois nouvelles installations étaient souhaitées depuis plusieurs années.

 

En terminant, le président a également tenu à souligner le travail de l’équipe du Service des ressources matérielles de la CSRS, en collaboration avec les fonctionnaires du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, qui ont rendu possible la concrétisation de cet agrandissement.