28 mai 2019

Les élèves du département de charpenterie-menuiserie du Centre de formation professionnelle 24-Juin de la CSRS construisent actuellement des murs préfabriqués et des armoires de cuisine d’une maison écologique.

Cette maison ne coûtera que 8 $ de chauffage par mois (90 % de moins qu’une maison traditionnelle)! Onze futurs ingénieurs de l’Université de Sherbrooke transmettront leurs connaissances aux élèves du Centre 24-Juin concernant la construction écologique, dans le cadre de leur projet de fin de baccalauréat.

 

Le projet InnovHaus propose une solution pour réduire l’empreinte écologique dans la construction résidentielle neuve. Se préoccupant de la cause planétaire la plus importante au 21e siècle, soit les changements climatiques, ils collaboreront avec eux pour les faire travailler concrètement sur des composantes essentielles de cette habitation durable.

 

« Au Canada, le gaz naturel est utilisé en majorité pour le chauffage des pièces et de l’eau. Bien qu’au Québec, il y ait l’hydroélectricité, il faut penser qu’un jour, cette hydroélectricité sera toute utilisée par nous et nos voisins. Il faut couper à la source », déclare Étienne Nadeau, étudiant en génie mécanique à l’Université de Sherbrooke. Le projet veut donc réduire la demande de chauffage, utiliser des matériaux plus sains et écologiques, et surtout ne pas augmenter la mensualité des occupants. Les concepts théoriques ont été étudiés dans la dernière année. Il sera bientôt temps de valider la solution.

« Les élèves participent à un projet concret. C’est le meilleur moyen pour transmettre nos savoirs entre différentes formations », soutient l’enseignant en charpenterie-menuiserie du Centre 24-Juin, Patrick Langlois. Cet étudiant et cet enseignant estiment que la population se montre intéressée à la construction durable; ce sont ces nouveaux travailleurs qui s’attarderont aux détails.

 

Plusieurs partenaires et commanditaires, également soucieux de trouver des alternatives vertes, appuient le projet. Le Groupe BMR, le plus important joueur québécois dans le domaine des centres de rénovation, agit à titre de partenaire principal de l’opération. NZP Fenestration, qui font les fenêtres les plus performantes au Québec, n’a pas hésité à participer lui aussi à ce projet.

 

Habitat pour l’Humanité Québec achètera un terrain négocié avec la Ville de Sherbrooke, qui encourage ainsi le logement abordable. « L’une des forces d’Habitat pour l’humanité Québec est de travailler en partenariat avec des municipalités, des professionnels et des philanthropes, pour construire des maisons abordables donnant accès à la propriété à des familles à revenu modeste. Actuellement, nous sommes à la recherche d’autres partenaires souhaitant soutenir ce projet. Nous avons à cœur de fournir des maisons abordables et écoresponsables », indique Madeleine Martins, directrice générale d’Habitat pour l’humanité Québec.

 

À propos d’Habitat pour l’humanité Québec

Organisme de bienfaisance enregistré, Habitat pour l’humanité Québec poursuit sa mission au Québec depuis 1999, ayant permis l’accès à la propriété à 30 familles – 150 personnes dont 96 enfants – dans la région de Montréal, en Estrie, dans les Basses-Laurentides et en Montérégie. Affilié à l’organisme international Habitat for Humanity, Habitat pour l’humanité Québec a pour mission de mobiliser des bénévoles, des partenaires d’affaires et des communautés afin de bâtir des demeures abordables et de promouvoir l’achat d’un logement comme moyen de mettre fin au cycle de la pauvreté. En vendant ces demeures à des familles à revenu modeste, sans mise de fonds et avec une hypothèque sans intérêt, Habitat pour l’humanité contribue à développer la stabilité nécessaire pour améliorer la santé des membres de la famille, l’éducation des enfants et la qualité de leur vie. Pour en savoir plus, consultez www.habitatqc.ca.


Catégorie : 2018-2019, Partenariats, Centre 24-Juin