24 novembre 2020

L’école Mitchell-Montcalm est la première en Estrie à implanter une stratégie pour une génération sans fumée dans ses deux pavillons. Le plan, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2021, est mis sur pied avec l’aide du Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS).

Ce plan consiste principalement en des actions visant à :

  • assurer le respect de la Loi sur le tabac,
  • prévenir l’initiation au tabagisme et au vapotage,
  • à accompagner les 1550 élèves et les membres du personnel souhaitant se départir de leur dépendance à la nicotine.

« Il nous apparaît primordial de mettre en place un plan d’action afin d’encadrer nos jeunes,fumeurs et non-fumeurs, afin de les sensibiliser aux dangers des produits du tabac et de vapotage et soutenir ceux qui souhaitent arrêter. Nous prenons très au sérieux les données révélées par notre profil tabagique et tenons à faire notre part dans ce grand projet de génération sans fumée », affirme Élaine Quintal, directrice adjointe à l’école Mitchell-Montcalm.

Malgré la situation actuelle, l’École Mitchell-Montcalm poursuit ses démarches afin de mettre en place ce projet d’importance grâce à l’accompagnement du CQTS. En effet, un profil tabagique complet fut dressé pour chacun des pavillons, ce qui a permis une meilleure compréhension des habitudes de consommation tabagique et de vapotage des élèves ainsi que la mise en place d’objectifs afin de contribuer à la lutte contre le tabagisme et d’offrir un environnement sans fumée à la communauté scolaire de Mitchell-Montcalm. Ce profil nous apprend que 24 % des élèves de l’école fument ou vapotent et que 27 % d’entre eux, fumeurs et vapoteurs, ont tenté sans succès d’arrêter de fumer.

« Je rencontre des étudiants qui ont commencé à vapoter et qui me disent que s’ils avaient su que c’était aussi difficile d’arrêter, ils n’auraient jamais commencé. Certains voient même une différence dans leur capacité à pratiquer du sport, à reprendre leur souffle », explique Yannick Dallaire, personne-ressource pour le PGSF à l’école Mitchell-Montcalm.

Le CQTS : allié nécessaire dans la lutte contre le tabagisme et le vapotage

Le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) propose aux établissements d’enseignement secondaire du Québec de les aider à se doter d’une stratégie d’action pour lutter contre le tabagisme et le vapotage. En plus de bénéficier d’un soutien financier, chacun de ces établissements reçoit des formations sur les meilleures pratiques et des outils adaptés ainsi qu’un accompagnement à toutes les étapes de création de leur Plan génération sans fumée.

À propos de l’école Mitchell-Montcalm

L’École secondaire Mitchell-Montcalm, comptant 1550 élèves, souhaite favoriser l’adoption de saines habitudes de vie, visant la santé et le mieux-être de sa population étudiante, de tous les membres de son personnel ainsi que de ses visiteurs. Bien que l’établissement scolaire offre un milieu de vie sans fumée depuis le 1e r septembre 2006, il souhaite contribuer davantage à la lutte contre le tabagisme, qui demeure une priorité de santé publique au Québec.

À propos du Conseil québécois sur le tabac et la santé

Véritable chef de file dans son domaine, le Conseil québécois sur le tabac et la santé œuvre depuis 1976 à enrayer la première cause de mortalité évitable au Québec, le tabagisme. La vision du CQTS : un Québec sans tabac! Ses actions mobilisatrices de prévention, de sensibilisation et de cessation du tabagisme ont contribué à améliorer significativement la santé des Québécois. L’organisme coordonne plusieurs programmes en milieu scolaire et communautaire, des campagnes sociétales, en plus d'œuvrer à la prévention de la consommation du cannabis et des produits de vapotage chez les jeunes.


Catégorie : 2020-2021, Montcalm - Nouvelles, Secondaire - Nouvelles, Promotion secondaire