Accueil > Messages aux parents > Nouvelle - Archive

Disposition sécuritaire des masques chirurgicaux

03 février 2021

Depuis la rentrée de janvier 2021, chaque élève du secondaire du Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS) reçoit deux masques chirurgicaux par jour. L’utilisation de ces masques dans le secteur de l’éducation découle d’une directive de la Santé publique.

Le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a récemment invité les centres de services scolaires du Québec à choisir l’une des deux options suivantes pour la disposition de ces masques : l’élimination ou la récupération. 

>> Comment disposer des masques de procédure (Source : Ministère de l'Éducation)

Préoccupé par la quantité importante de masques chirurgicaux envoyés à la poubelle, le CSSRS a tenté de trouver une façon de les recycler. Ses recherches l’ont finalement amené à se conformer aux recommandations du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED). Ainsi, le CSSRS mettra les masques chirurgicaux souillés à la poubelle, de façon sécuritaire, dans un sac scellé et déposera ceux-ci dans un contenant à déchets fermé. Cet organisme fait en effet valoir que l’enfouissement pur et simple du masque représente le meilleur moyen de laisser la plus petite empreinte écologique.

Le CSSRS a constaté, au fil de ses recherches et de ses discussions auprès d’entreprises spécialisées et de Recyc-Québec, qu’il était impossible d’obtenir de l’information et des garanties permettant de lui assurer la traçabilité des matières récupérées des masques, telles que l’endroit où elles sont envoyées et les procédés utilisés pour leur revalorisation complète. Devant l’impossibilité de connaître l’impact environnemental positif réel, le CSSRS a ainsi décidé d’opter pour l’enfouissement de ses masques chirurgicaux.

Si le ministère de l’Éducation ou un autre organisme gouvernemental devait mettre en place, pour les centres de services scolaires, une solution écoresponsable pour la réutilisation ou le recyclage des masques jetables, le CSSRS s’engage à réévaluer sa position en fonction de l’évolution de la situation.

Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke