Accueil > Messages aux parents > Nouvelle - Archive

Mesures additionnelles en zone orange et gestion des cas

07 avril 2021

Le gouvernement du Québec a annoncé, le 6 avril dernier, des mesures additionnelles qui s’appliqueront en zone orange progressivement dès le 8 avril 2021, afin de prévenir une montée des cas de COVID-19 et des nouveaux variants sur l’ensemble du territoire québécois.

Port du masque d’intervention obligatoire

À partir du lundi 12 avril, le port du masque d'intervention devient obligatoire en classe pour tous les élèves, sauf pour ceux du préscolaire (maternelle 4 ans, maternelle 5 ans), pour qui le port du couvre-visage n'est pas requis. Le port du masque d'intervention est également obligatoire pour tous ces mêmes élèves lors des déplacements, dans les aires communes et dans le transport scolaire.

Le Centre de services scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSSRS) fournira deux masques d’intervention par jour à l’ensemble des élèves ciblés par les mesures. Les masques ne pourront donc pas être fournis par les parents. Ceci par souci de conformité et d’uniformité des masques distribués, en tenant compte des avis et recommandations des autorités compétentes en la matière. Pour plus d’information, le CSSRS a également mis à jour une rubrique sur la sécurité des masques d’intervention dans la présente section.

Activités parascolaires en groupe-classe uniquement

À partir du lundi 12 avril, les activités parascolaires pourront se dérouler entre les élèves d’un même groupe-classe seulement, tout comme les sorties scolaires. Ces activités devront être organisées dans le respect des mesures sanitaires applicables.

Port du masque d’intervention obligatoire en tout temps pour le personnel 

À partir du jeudi 8 avril, le port du masque médical ou du masque attesté par le BNQ en continu à l’intérieur des milieux de travail est exigé comme mesure supplémentaire de protection par la CNESST pour tous les employés. 

Cela concerne donc tous nos établissements scolaires, notre centre administratif et notre atelier. Cette règle s’applique même si les membres du personnel sont à plus de deux mètres ou encore séparés par une barrière physique comme un plexiglas.

Cette consigne ne concerne pas les travailleurs œuvrant seuls dans une pièce fermée non partagée (un bureau par exemple). Elle ne s'applique pas au moment des repas, où il est recommandé de manger seul à son poste de travail pour éviter les regroupements sans masque. 

Pour le travail à l’extérieur, le port du masque en tout temps est exigé si des interactions à moins de 2 mètres avec des collègues sont inévitables.

Dans les situations où le port du masque médical en continu ne serait pas possible pour des raisons de santé et de sécurité et celles où le fait de ne pas voir les lèvres d’une personne nuit à la communication, à la compréhension ou à l’apprentissage, elle n’est pas obligée de porter son masque en continu.

La CNESST demandera une évaluation et une analyse de risques pour ces situations. Dans le cadre de cette analyse, outre l’application rigoureuse des mesures de contrôle déjà préconisées, des critères obligatoires supplémentaires devront être pris en compte, tels que :

  • la distanciation physique de plus de 2 mètres;
  • la limitation des périodes sans port du masque;
  • l’optimisation de la ventilation mécanique ou naturelle, selon le cas.

Pour plus de détails :

Gestion des cas et des contacts en milieu scolaire

La Santé publique de l’Estrie a dévoilé récemment ses recommandations concernant la gestion des cas et des contacts en milieu scolaire compte tenu de l’augmentation des cas de variants, plus transmissibles et plus dangereux. Ces règles s’appliquent aussi pour l’ensemble des autres secteurs d’activités. Nous vous invitons à consulter le document détaillant les orientations régionales, notamment les niveaux de risque (faible ou modéré) dans les milieux selon les situations. Différents niveaux d’isolement préventif seront dorénavant appliqués pour les élèves ET leur famille, de même que pour le personnel ET leur famille.

Consulter le document « Orientations régionales – Gestion des cas et contacts en milieu scolaire », de la Direction de la santé publique de l’Estrie.

Rappel – Quoi faire en présence d’un ou plusieurs symptômes?

Rappelons que si une personne doit passer un test de dépistage ou est en attente de son résultat, tous les membres de sa maisonnée doivent s’isoler.

Nous comprenons que la situation exige plusieurs adaptations pour tous et toutes. Nous vous remercions de votre grand engagement dans le respect des mesures de protection et dans la sécurité de nos milieux.

L’équipe de la Direction générale, 

Christian Provencher, Lisa Rodrigue et Carl Mercier