Ambassadeurs de la CSRS 2012-2013

 

M. Jocelyn Thibault

L'homme d’affaires et ex-hockeyeur professionnel, Monsieur Jocelyn Thibault croit en notre belle jeunesse et soutien son développement sportif et scolaire. Inciter les jeunes à la pratique du sport dans un milieu scolaire et civil encadré, tout en favorisant l’émergence de talents et la quête de l’excellence. Avec cette vision, les membres du Groupe Thibault, Rhéaume et associés - les hommes d’affaires Stephen Cabana et Benoît Goulet de même que les hockeyeurs Jocelyn Thibault et Pascal Rhéaume - ont approché la Ville de Sherbrooke et la CSRS en 2009, afin de mettre sur pied un projet sportif porteur pour la communauté sherbrookoise.

 

Les services mis à la disposition des élèves du programme Sport-études représentent un atout indéniable qui permet à l’école du Triolet d’être considérée comme un pôle sportif régional de premier plan pour le développement d’athlètes au potentiel prometteur. 

 

M. Claude Dupuis

Monsieur Claude Dupuis, directeur de Perform, est un représentant d’entreprises qui croit au professionnalisme des commissions scolaires pour ce qui est des formations nécessaires à l’avancement de la prospérité des entreprises de la région. Il s'implique au plus haut point avec le service aux entreprises, Accès compétences CSRS, dans l’analyse des besoins de formation dans les entreprises de fabrication métallique de la région


Son appui au moment de présenter des demandes de subventions au Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre est garant de la pertinence des demandes du Service aux entreprises, ce qui en facilite l'acceptation. 

 

Mme Chantale Charron

Une femme visionnaire pour sa communauté et grande alliée des jeunes en difficulté!

Depuis près de 30 ans, Chantale Charron œuvre auprès des jeunes du quartier est. Son leitmotiv? Rester à l’écoute des jeunes, observer leur réalité et leurs difficultés, et discerner les besoins en émergence afin de pouvoir y répondre… Sous son égide, la mission de la Maison Jeunes-Est s’est élargie, et cela, toujours en réponse aux besoins détectés dans le milieu. Au départ, la maison de jeunes accueillait les ados. Les services de la Maison d’hébergement pour mineurs afin de leur offrir une alternative à la rue et ceux des projets en lien direct avec la réussite éducative et la lutte au décrochage (Plateaux de travail pour jeunes décrocheurs et Alternative au décrochage) se sont ajoutés. Cette année, Accès 5 démarre, en collaboration avec l’école de la Montée. Accès 5 vise l’accompagnement des jeunes et de leur famille résidant dans trois communautés dévitalisées de l’est afin d’augmenter la persévérance scolaire des adolescents ciblés.