Caroline Gormley

enseignante de mathématiques en 1re et 2e secondaire à l’école de la Montée

Il y a parfois de ces perles qui travaillent un peu dans l'ombre... Caroline Gormley est l’une de ces perles! Elle fait partie de ces enseignants qui ont choisi la profession pour les VRAIES bonnes raisons. Pour l'amour des jeunes, le désir de faire apprendre, les amener à se dépasser et de développer chez eux le goût du travail bien fait ainsi que le sens de l'effort. La fameuse « vocation d'enseigner » dont on parle souvent, elle l'a dans le sang!  

 

 

Louis-Philippe Gagnon

enseignant titulaire à l’école Desranleau

Il a le désir de renouveler constamment son enseignement et d’intégrer l’actualité à son vécu en classe. Louis-Philippe Gagnon présente une pédagogie par projet hors du commun; il fusionne habilement les projets de l'école à son enseignement. Cet enseignant est sans contredit un passionné. Il s'engage dans cette belle aventure par les voies de la franchise, du franc-parler et de la rigueur. La motivation des élèves de sa classe est palpable et contagieuse aux autres élèves de l'école. Par son implication, Louis-Philippe amène aussi les parents à vouloir s’impliquer dans différents projets.  

 

Valérie Beaulieu

animatrice à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire dans sept écoles de la CSRS

Travaillant dans sept écoles du quartier ouest/centre-ville de Sherbrooke, Valérie Beaulieu doit faire face à un casse-tête d’horaire, d’itinéraires et à des réalités culturelles et socio-économiques différentes. Elle s’adapte à une multitude de collègues et à de nombreuses façons de faire et d’activités. Elle essaie de répondre à une infinité de besoins et à un nombre élevé d’élèves qui ont confiance en elle et qui comptent sur elle pour les aider à devenir meilleurs. Sa mission : amener les élèves à actualiser leur potentiel. Ses moyens : son audace, son courage, sa créativité et son authenticité. 

 

Maryse Caron-Pépin

préposée aux élèves handicapés de l’école de la Maisonnée

Pour Maryse Caron-Pépin, chaque personne est unique et importante. Petits et grands reçoivent équitablement la même attention, la même écoute, mais d'une couleur différente. Très créative, elle invente de belles petites histoires qu'elle anime pour l'un et installe une balançoire thérapeutique pour l'autre, sans oublier ses installations de petits paniers aux marchettes des jeunes qui en possèdent, afin de faciliter le transport de leur matériel scolaire tout en favorisant leur autonomie. Maryse a une solution pour tout; il suffit de trouver le moyen le plus rapide, efficace et sécuritaire pour y arriver.

 

L’équipe du « drame musical » de l’école Mitchell-Montcalm

Ce groupe d'enseignants et de personnel de soutien est un modèle dans son milieu, car leur travail d'équipe est exceptionnel. Celui-ci réunit les forces de chacun pour réaliser de façon remarquable un projet rassembleur. Il est aussi un modèle de persévérance parce que ce projet s'échelonne sur une année complète et il est parsemé d'embûches et de défis. De plus, les membres du groupe s'investissent personnellement au-delà de leur tâche régulière. Ce qui est exceptionnel dans ce projet, c'est que les enseignants accompagnent les jeunes pour développer leur créativité. Les élèves doivent écrire les scènes du projet, choisir les pièces musicales et participer aux arrangements musicaux.